20.08.19

Les pièges à éviter lors de l'élaboration de son business plan

Photo Les pièges à éviter lors de l'élaboration de son business plan

L'élaboration d'un business plan est une étape cruciale pour débuter un projet. Il existe des points standards à respecter afin de l'établir dans les meilleures conditions. Aussi, des erreurs à ne pas commettre existent. Quelles sont-elles ?

Des habitudes à éviter

On a souvent l'habitude de surestimer les chiffres dans son business plan car les montants prévus sont supérieurs à la réalité. L'élaboration de ce type de document n'est pas un concours où les chiffres doivent refléter l'idéal. Il ne faut pas mettre un chiffre d'affaires non réaliste ou un bénéfice difficilement réalisable. La solution est de fixer un chiffre d'affaires prévisionnel avec prudence en se basant sur une étude de marché bien effectuée.

Négliger l'étude de marché est un piège à surtout éviter pendant l'élaboration de votre business plan. En effet, beaucoup pensent que ce dernier est uniquement à vocation financière, ce qui est complètement erroné. La première partie du document est à vocation économique en mettant en avant l'analyse de la concurrence et des tendances ainsi que l'étude du secteur. Cette étape permet de réaliser des prévisions financières et économiques pertinentes tout en se posant les questions appropriées.

Des pièges fréquents

Il ne faut pas sous-estimer les besoins en financement. C'est toujours le cas surtout avec les entrepreneurs débutants. Or, le business plan sert avant tout à estimer le besoin en financement pour la réalisation du projet. Il se peut que des dépenses manquent dans le recensement ou il existe des dépenses imprévues. C'est pourquoi le besoin en financement doit être plutôt surestimé. Cela évite de recourir à une autre source de financement en cours de projet.

L'absence de dépenses utiles dans le business plan fausse toutes les prévisions. A commencer par le seuil de rentabilité qui est erroné par l'ajout de dépenses supplémentaires. Cela impacte également l'état des prévisions financières. C'est la raison pour laquelle le recensement des dépenses doit se faire de manière sérieuse. L'oubli de dépenses touche également à l'objectif du chiffre d'affaires, ce qui a aussi une conséquence sur la rentabilité globale du projet.

D'autres pièges à éviter

Ne pas oublier que les mises à jour constitue un bon réflexe à adopter lorsqu'on prévoit d'élaborer un business plan. Quand une information nouvelle arrive sur la table, il faut à tout prix l'intégrer dans le document. Parallèlement, on doit mettre à jour les autres données impactées par cette nouvelle information. Cela permet d'avoir un business plan dynamique sur la durée tout en ayant des données exploitables.

Il ne faut pas négliger le temps de rédaction du business plan pour éviter que des informations importantes ne soient omises. Un des pièges à éviter est la non-définition des étapes clés de levée du capital. Dissimuler des données importantes peut conduire le projet vers un échec cuisant. En effet, il faut connaitre tous les risques sur le projet. L'erreur à ne surtout pas commettre est de prendre un business plan tout fait en ligne et de partir de ce modèle.

Il faut qu'une autre personne relise le document avant toute impression puisque cela permet de détecter les erreurs. Avancer un business plan déficitaire est le piège ultime à éviter.